Contre l'austérité, il faut des listes Front de gauche aux municipales.

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Contre l'austérité, il faut des listes Front de gauche aux municipales.

Ainsi, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, dans une interview au Parisien en date du 10 octobre, se déclare en accord avec le conseil départemental parisien dont les deux tiers des membres ont voté en faveur d'une liste avec le PS au 1er tour.

Il ajoute que maltraité au niveau national, les communistes sont « entendus et respectés » par la majorité PS à Paris.

Comment peut-on à ce point tracer une frontière entre la politique d'austérité du gouvernement et celle en vigueur au plan local !

C'est oublier que la loi de finances 2014 prévoit 9 milliards d'économies sur les dépenses publiques dont une partie concernera les municipalités : réduction de la dotation globale de fonctionnement de 1,5 milliard.

C'est fermer les yeux devant la hausse programmée de plus de 3% du titre de transport, en 2014, pour financer la construction du super métro du Grand Paris, hausse qui devrait être continue jusqu'en 2025.

C'est passer sous silence l'extension du champ des délégations de service public : collecte des ordures, des structures d'accueil de la petite enfance, des piscines, le périscolaire par exemple, et aucune tentative pour s'attaquer à la spéculation immobilière.

N'est-ce pas Anne Hidalgo qui a déclaré récemment que Paris ne devait pas devenir un lieu de campement pour les Roms !

Casse des retraites, bombe à retardement avec la mise en place des nouveaux rythmes éducatifs : la politique actuelle du gouvernement avec ses conséquences sociales dévastatrices a des répercussions à tous les échelons de la vie publique.

S'il y une chose à faire aujourd'hui c'est s'atteler à construire une alternative qui rompt avec une politique qui cède chaque jour devant les exigences du patronat et impose de nouveaux sacrifices aux salariéEs et à la population.

C'est le seul chemin possible pour rendre l'espoir à toutes celles et tous ceux qui ont voté Hollande en 2012 et qui aujourd'hui sont désorientéEs et déçuEs.

C'est pourquoi le Front de gauche doit se présenter uni au premier tour des municipales de 2014, à Paris en premier lieu.

Pourquoi ce qui est possible à Marseille ne le serait pas à Paris ?

Le choix final reviendra aux militants du PCF qui vont voter les 17, 18 et 19 octobre.

La Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, garde l'espoir qu'ils feront le choix d'une liste Front de gauche.

Communiqué de la Gauche anticapitaliste. Le 11 octobre 2013.

Contre l'austérité, il faut des listes Front de gauche aux municipales.
Contre l'austérité, il faut des listes Front de gauche aux municipales.

Commenter cet article

L
C'est article est excellent et d'une grande lucidité
Répondre