Ils osent tous...c'est même à ça qu'on les reconnait

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Ils osent tous...c'est même à ça qu'on les reconnait

Une phrase culte qui va rester dans les annales de la connerie humaine, ou du cynisme... à vous de voir. Elle est de l'inénarrable Jean François Copé - Deputé-Maire de Meaux (Seine-et-Marne), président de l'UMP, et grand protecteur des pains au chocolat - s'expliquant sur les couacs de la primaire parisienne :

«Nous apprenons effectivement la démocratie. C’est assez nouveau (...)"

Et dire que c'est gens là ont été au pouvoir pendant 10 ans... élus sans connaitre la moindre chose sur la démocratie... vive la république!

Ils osent tous...c'est même à ça qu'on les reconnait

Restons chez la droite bête et dure.

Voici des extraits d'une itv de Cassandre Fristot, ex-candidate F-haine arrivée au second tour des élections législatives de 2012 à Sarrebourg, et qui a démissionné du Front national. La raison ?

«Le management par la terreur » de son ancien parti, et de son patron de l’époque, Louis Aliot (compagnon de Narine Le Pen).

Recrutée comme directrice de cabinet pour organiser la formation des cadres régionaux frontistes, elle est écartée au bout de trois mois, en janvier 2013. « J'ai appris mon licenciement par texto », dévoile la jeune femme. Classe au F-Haine! Et respectueux du code du travail avec ça!

« On m'a demandé d'être présente les week-ends lors des formations, en plus de la semaine. Je trouvais cela intenable(...) Louis Aliot m'a répondu que Jeanne d'Arc était allée sur le bûcher pour la cause. Je lui ai répondu : Oui, mais sûrement pas un dimanche. Je le vois mal devenir ministre du Travail. »

Nous aussi! Elle raconte enfin :

« Au siège, les gens ne comptent pas leurs heures. On les presse comme des citrons (…) Il n’y a aucun dialogue, c’est un management par la terreur au mépris des employés. C’est ce qui m’a fait quitter le FN : si ces dirigeants arrivent un jour au pouvoir, ils traiteront les Français de la même manière. »

Le F-Haine, un parti anti-social, aux méthodes brutales? Qui l'eut cru!

Ils osent tous...c'est même à ça qu'on les reconnait

Et une dernière pour la route :

Le fabricant de cigarettes British American Tobacco (BAT) a organisé un déjeuner dans un restaurant "chic" à deux pas de l’Assemblée nationale. Organisé à deux jours de la Journée mondiale sans tabac, ce festin comptait parmi les invités, de nombreux parlementaires : André Santini, Patrick Balkany, François Sauvadet, Jean-Claude Lenoir, Odile Saugues ou encore Dominique Bussereau.

Députés UMP, UDI ,PS,et le numéro trois de l’administration des douanes,tous étaient attablés autour de la présidente de BAT France, Soraya Zoueihid.

Avant de régler une addition d’environ 10.000 euros, elle a interpellé les élus sur la nécessité d’avoir "une réglementation équilibrée et cohérente" et s’inquiétait du "plan de santé en préparation".

Acheter un député (ou les douanes), c'est donc un bon repas et 3 paquets de clopes. Eux aussi ne doivent rien comprendre à la démocratie, la responsabilité des élus et des mandats... et tout ce charabia gauchiste.

S.T le 2 juin 2013

Ils osent tous...c'est même à ça qu'on les reconnait