Santé : payé plus pour être moins soigné

Publié le par Le blog de la Gauche Anticapitaliste du Tarn & Garonne

Santé : payé plus pour être moins soigné

Marisol Touraine, ministre de la santé et des saignées, vient d'annoncer sa volonté de généraliser le tiers-payant afin que les français évitent d’avancer le prix de la consultation chez le médecin.

Un ministre socialiste qui œuvre pour le plus grand nombre ? Serait-il possible, que dans un accès de lucidité, une mesure juste émerge de l'ensemble des contre-réformes anti-sociales portées par le pouvoir socialiste ?

Non bien entendu, il s'agit juste d'un plan de communication, juste avant la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014 annoncé comme austéritaire.

Avant tout, cette mesure est décrite par la ministre, comme compliquée à mettre en place, ce qui traduit en langage normal : elle ne se fera pas ou à la marge. A la place on va subventionner les médecins pour aller s'installer dans les déserts médicaux. 3600€ garantis ! Quand le niveau de vie des français s'écroule, que les contrats précaires sont multipliés comme les petites pains dans notre figure. La ministre il est hors de question "d’étatiser la médecine générale", n'y pensez surtout pas ce n'est pas le genre de la maison !

Santé : payé plus pour être moins soigné

Ce que vous allez voir et financièrement ressentir, c'est l'augmentation des mutuelles de 2,5% à 3% dès 2014 (source les Echos). Car pour la Marisol Toraine hors de question de remettre en question la main mise des entreprises privées d'assurance sur la santé, bien au contraire elle œuvre pour que "la qualité des complémentaires santé soit garantie aux Français".

Et une vraie sécurité sociale c'est pas possible... non ?

L’assurance maladie elle devra réaliser autour de 2 milliards et demi d'euros d'économies, ce qui veut dire, entre autre, de nouvelles coupes budgétaires dans le budget des hôpitaux.

Donc un conseil cette année vous ne tombez pas malade, sinon préparez vous à casser votre Livret A !

S.T le 24 sept 2009.

Santé : payé plus pour être moins soigné
Santé : payé plus pour être moins soigné